Je fais un don Je deviens bénévole J'ai besoin d'aide Je contacte la Ligue

Le cancer colorectal est l’un des plus fréquents en France mais détecté tôt, il peut être guéri dans 9 cas sur 10. La Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique se mobilise pour sensibiliser les hommes et les femmes à la nécessité du dépistage organisé.

Un dépistage organisé déterminant

Chaque année, en France :

  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon et du rectum) touche plus de 43 000 personnes et cause plus de 17 000 décès ;
  • Il est le 3e cancer le plus fréquent chez les hommes, le 2e chez les femmes ;
  • Le taux de participation au dépistage organisé s’élève à 34,6% au plan national et monte à 45,5% en Loire-Atlantique (données de 2020-2021).
  • Près de 95% des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans.

(Source INCa – Panorama des cancers en France 2022 et Santé Publique France)

Le cancer colorectal provient d’une tumeur bénigne (à 80%) qui évolue lentement en tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Il évolue souvent sans symptôme ou signe avant-coureur.

Le test immunologique du dépistage organisé est primordial car il est la seule façon de détecter lésions précancéreuses et cancer.

Test immunologique tous les 2 ans, à partir de 50 ans

Le dépistage organisé du cancer colorectal s’adresse aux femmes et aux hommes de 50 à 74 ans.

Il prend la forme d’un test immunologique à réaliser soi-même, à son domicile (simple, indolore). Il permet de prélever de façon très hygiénique un échantillon de selles grâce à une tige à replacer dans un petit tube hermétique.

Il est à refaire tous les deux ans en cas de résultat négatif. Si le résultat du test est positif (4,5 % des cas), une coloscopie est alors prescrite.

Comment bénéficier du dépistage organisé ?

Si vous avez entre 50 et 74 ans, un courrier vous est envoyé tous les deux ans à votre domicile pour vous inviter à retirer votre test chez votre médecin traitant. Le test et son analyse sont pris en charge à 100% par l’Assurance maladie, et sans avance de frais.

Votre médecin détermine avec vous, selon vos antécédents, si ce test est approprié à votre situation personnelle. Si vous n’avez pas d’antécédents familiaux de cancer colorectal ou de maladies du côlon, il vous explique comment l’utiliser et vous le remet.

Depuis 2022, il est possible de demander l’envoi du test sans passer par le médecin sur le site du Programme national de dépistage du cancer colorectal et de consulter le résultat sur ce même site.

Avant 50 ans : réduire les facteurs de risque

21% des cancers colorectaux des plus de 30 ans sont directement liés à la consommation d’alcool (source INCa). La Ligue contre le cancer recommande donc, à tout âge, d’adopter de bonnes habitudes de vie :

  • Éviter le tabagisme et la consommation d’alcool ;
  • Avoir une alimentation équilibrée ;
  • Pratiquer une activité physique régulière ;
  • Limiter la consommation de viande rouge et les aliments riches en graisses, comme la charcuterie.

Service Prévention : 02 40 14 00 14 / prevention.cd44@ligue-cancer.net

INCa

Vous souhaitez des informations détaillées, fiables et actualisées sur un type de cancer : cancer du sein, de la prostate, colorectal, du poumon… ?

Consultez le site internet de l’Institut national du cancer (INCa) qui fait référence.

Consultez le site

Vivre, le magazine contre le cancer

Chaque trimestre, Vivre, le magazine de la Ligue contre le cancer, parle de recherche, des traitements d’aujourd’hui et de demain, de prévention, d’accompagnement…

À feuilleter en ligne ou sur abonnement.

En savoir plus

N°vert 0 800 940 939

Face au cancer, vous avez un numéro pour être écouté et conseillé. Des professionnels sont à votre disposition, du lundi au vendredi, 9h – 19h

  • Écoute et soutien psychologique
  • Conseils pour accéder à une assurance de prêt
  • Permanence juridique

Services et appel gratuits (à partir d’un fixe ou d’un mobile, en France).

Ces autres sujets pourraient vous intéresser