Pour bénéficier d’un label Ville sans tabac, la municipalité doit totalement interdire de fumer devant les crèches, les écoles maternelles et élémentaires, les centres de loisirs, les collèges les espaces verts et sportifs. En bref, les lieux fréquentés par des enfants.

Les lieux extérieurs proposés à l’interdiction de fumer au sein du label Ville sans tabac sont des lieux dédiés à l’enseignement, à la pratique sportive, aux loisirs et recevant fréquemment des enfants et des mineurs. Ces lieux doivent faire preuve d’exemplarité et limiter au possible l’exposition des enfants au tabagisme tant dans son expression visuelle que dans sa pratique active ou passive.

 

Les lieux d’action du label sont :

Crèches, maternelles, écoles élémentaires

Le label Ville sans tabac  recommande une interdiction totale de fumer devant les crèches, écoles maternelles, centres de loisirs, écoles élémentaires et collèges. Le périmètre de l’interdiction de fumer est délimité par les barrières de sécurité apposées sur le trottoir devant les établissements scolaires et s’étend sur toute la longueur du bâtiment et de ses aires de récréation. Ainsi, il est interdit de fumer sur les trottoirs de la sortie d’école et sur toute la longueur de ceux-ci d’un bout à l’autre de l’établissement. Il convient de définir d’un périmètre d’interdiction avec les services municipaux. Le trottoir devant les écoles constitue un espace extérieur où il est interdit de fumer dans une ville labélisée Ville sans tabac. La signalétique peut être également apposée au sol (à l’aide d’un pochoir).

Collèges

Il convient d’associer les collèges à l’interdiction totale de fumer car très souvent l’initiation au tabagisme se fait au cours des années collège. L’étude « Jamais la première » 2012 de la Fédération Française de Cardiologie montre que 7 % des enfants ont déjà essayé de fumer entre l’âge de 9 et 11 ans, 10% s’ils ont des parents fumeurs et 14% si ces derniers fument en leur présence. Cette même étude montre également que 32 % des collégiens fument ou ont déjà essayé de fumer. De même, selon l’étude HBSC, l’expérimentation du tabac concerne un peu moins d’un tiers des collégiens et croît fortement entre le début et la fin du collège, passant de 12,7 % à 51,8 % !

Le collège est un moment clé pour l’entrée en tabagie des jeunes ; une attention toute particulière doit être portée à ce lieu qui doit bénéficier d’une interdiction de fumer devant son entrée. Les rencontres de début d’année avec les élèves et les parents ainsi que les temps de formation sur les addictions en direction des collégiens seront l’occasion d’aborder et d’expliciter l’interdiction à la périphérie de l’établissement.

Espaces verts et de loisirs

Dans une Ville sans tabac les aires de jeux sont totalement interdites au tabagisme. Ceci car ces lieux sont principalement fréquentés par des enfants, l’interdiction du tabagisme doit y être totale. Souvent entourés d’une clôture de sécurité et disposant d’un gardien, il y est d’autant plus facile d’interdire le tabagisme et de veiller à son application. Il est fortement recommandé d’interdire de fumer dans les parcs et jardins publics et les plages car ces lieux accueillent un public majoritairement familial. Cependant, les parcs et jardins où se situent des cafés ou restaurants peuvent bénéficier d’une tolérance.

Ainsi, afin d’obtenir un label Ville sans tabac  la commune doit s’engager sur une interdiction de fumer dans au moins 50% des parcs, jardins et plages. Les différentes expériences suivies par la Ligue contre le cancer concernant les plages et jardins sans tabac montrent que l’interdiction du tabagisme y est bien accueillie et respectée.

Espaces sportifs

Pour les stades la réglementation actuelle est sujette à interprétation. Les stades devraient être non-fumeurs mais ils ne le sont pas en pratique. Bénéficiant d’un toit à ciel ouvert, ils échapperaient à la réglementation d’interdiction de fumer dans les lieux publics. Ainsi, on peut souvent voir des fumeurs dans les gradins lors de grands rendez-vous sportifs. Le label Ville sans tabac  est une occasion pour interdire de fumer dans les stades municipaux. Cette interdiction est cohérente avec la pratique sportive qui y est exercée ainsi que la fréquentation d’une population souvent mineure. Le label Ville sans tabac recommande d’interdire de fumer devant les établissements dédiés à la pratique sportive.

Lieux complémentaires recommandés

Il est fortement recommandé d’interdire de fumer dans les lieux qui accueillent un public familial (parcs, jardins publics, plages, etc.). Les différentes expériences suivies par la Ligue contre le cancer sur les plages et dans les jardins montrent que l’interdiction du tabagisme y est bien accueillie et respectée. Il est également fortement recommandé d’interdire de fumer dans les établissements de santé, notamment ceux qui disposent d’espaces ouverts intérieurs à l’établissement. Les lieux de circulation de passagers tels que les gares peuvent également être inclus dans la labélisation sans tabac comme les quais de gares souffrent d’un non-respect de l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

Ville sans tabac