Soutenir des chercheurs en début de carrière constitue l’une des priorités de la Ligue contre le cancer. Cela contribue à orienter de jeunes scientifiques à forts potentiels vers les disciplines de la recherche en cancérologie.

Découvrez le pitch vidéo de Mélanie Lavaud

Mélanie Lavaud, doctorante, a été soutenue par la ligue contre le cancer de Loire-Atlantique pendant sa thèse.
Elle résume son sujet de recherche en 1 minute chrono.

359 300 € pour soutenir les jeunes chercheurs de Loire-Atlantique en 2022

En 2022, le comité de Loire-Atlantique accorde 359 300 € d’allocations de recherche à 11 doctorants (dont 9 étudient dans l’agglomération nantaise) contre 279 500 € et 7 doctorants en 2021.

Ces doctorants bénéficient d’un financement durant 3 ans.

Les 11 doctorants subventionnés en 2022
  1. Gwenann Cadiou – Nantes (projet de recherche sur l’immunothérapie)
  2. Amel Djoudi – Nantes (projet de recherche sur les tumeurs cérébrales)
  3. Kathleen Ducoin – Nantes (projet de recherche sur les cancers colorectaux)
  4. Inès Nihal El Rifai – Nantes (projet de recherche sur le cancer du cerveau)
  5. Mathilde Kerhervé – Nantes (projet de recherche sur le cancer du cerveau)
  6. Clémentine Lapoujade – Fontenay-aux-Roses (projet de recherche en sciences humaines
    et sociales)
  7. Yanis Macé – Nantes (projet de recherche sur la leucémie)
  8. Ophélie Renoult – Nantes (projet de recherche sur le cancer du cerveau)
  9. Gaëlle Saade – Saint-Herblain (projet de recherche en radiothérapie)
  10. Pauline Thomas – Nantes (projet de recherche sur les tumeurs pédiatriques cérébrales)
  11. Jessica Valat – Lyon (projet de recherche sur les cancers pédiatriques)