Parce que le cancer est aujourd’hui la première cause de mortalité en France, la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique utilise en priorité ses ressources financières (qui proviennent à 94% de la générosité du public : dons, legs, assurances-vie) pour soutenir la recherche.

Priorité à la recherche pour faire reculer la maladie

La recherche scientifique et médicale donne accès à une meilleure compréhension du cancer. Elle est à l’origine de toutes les avancées qui permettent – et permettront – d’améliorer la qualité de vie des malades et de vaincre la maladie.

Donner les moyens financiers aux chercheurs de mener leurs projets est synonyme d’espoir, de nouvelle chance de traitement pour de très nombreux patients.

Aujourd’hui, 56% des cancers sont guéris en France. Même si cette statistique positionne notre pays comme l’un de ceux où la prise en charge du cancer est la plus efficace, c’est encore trop peu vis-à-vis des malades et de leurs proches.

Premier financeur de la recherche en cancérologie du Grand Ouest

En 2021, la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique consacre près d’un million d’euros (943 142 €)  à la recherche. Elle est le premier financeur de la recherche en cancérologie du Grand Ouest.

La répartition est la suivante :

  • 287 000 € pour les équipes de recherche du Grand Ouest
  • 90 000 € pour le co-financement d’un microtomographe pour les équipes de recherche du Grand Ouest
  • 279 500 € pour soutenir les jeunes chercheurs de Loire-Atlantique (doctorants)
  • 172 253 € pour des projets nationaux « Enfants, adolescents et cancer »
  • 114 389 € pour des projets nationaux de recherche en sciences humaines et sociales