Marie-Christine Larive vient d’être élue présidente de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique à l’issue de l’assemblée générale du 8 avril 2021. Première femme à remplir cette fonction, elle succède au docteur Philippe Bergerot.

Marie-Christine Larive, 68 ans, est investie en tant que bénévole au sein de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique depuis 15 ans. Arrivée en 2006 au sein de l’association en tant que représentante des usagers, elle est alors bien décidée à donner de son temps pour lutter contre le cancer, une maladie qui l’a touchée une première fois en 1999.

Une prise de responsabilités progressive

Une motivation qui reste intacte au fil des ans et qui la pousse à intégrer le conseil d’administration en 2014 puis à occuper la fonction de secrétaire générale à partir de 2015. Son élection en tant que présidente de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique est la suite logique de son investissement. D’autant qu’elle dispose maintenant de plus de temps, l’heure de la retraite ayant sonné en 2017, après 30 ans à la direction d’une association nantaise œuvrant pour la formation professionnelle et l’accompagnement vers l’emploi.

Marie-Christine Larive succède au docteur Philippe Bergerot, président depuis 2018. Un passage de relai qui est aussi motivé par les statuts de l’association de la Ligue contre le cancer stipulant que l’on ne peut être membre du conseil d’administration plus de 18 années consécutives. Philippe Bergerot atteint cette limite. Mais il entend poursuivre son engagement en tant que simple bénévole et devient membre honoraire du conseil d’administration.

Porter l’accent sur le bénévolat et la démocratie sanitaire

La nouvelle présidente souhaite poursuivre les principales missions de la Ligue, à savoir :

  • Soutenir financièrement la recherche (le cancer est la première cause de mortalité en France) ;
  • Aider les malades et leurs proches (pour qu’ils se sentent épaulés tout au long de cette épreuve) ;
  • Mener des actions de prévention (car près de 40% des cancers pourraient être évités en modifiant nos modes de vie) ;
  • Mobiliser contre la maladie (en participant aux débats de société autour du cancer et en s’érigeant comme porte-parole des personnes malades et de leurs proches).

Touchée à trois reprises par le cancer (1999, 2015, 2019), elle portera une attention particulière à la démocratie sanitaire, convaincue qu’il faut informer les usagers sur leurs droits en santé notamment à travers les patients ressource (qui mettent leur vécu de la maladie au service de personnes touchées par un cancer et des soignants) et les représentants de usagers (porte-parole des patients et de leurs proches dans les établissements de santé).

Marie-Christine Larive souhaite également intensifier la place des bénévoles au sein du Comité. La Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique compte aujourd’hui un peu plus de 150 bénévoles dans ses rangs, répartis dans l’ensemble du département. Ils évoluent aux côtés de 13 salariés. Des besoins de recrutement se font ressentir du côté de Châteaubriant, Machecoul, Ancenis, Saint-Nazaire et la presqu’île guérandaise (pour mener des actions de prévention ou bien devenir représentant des usagers par exemple).

Comment rejoindre la Ligue en tant bénévole ?

Composition du nouveau bureau

Marie-Christine Larive, présidente, sera entourée de :

  • Docteur Françoise Redini, secrétaire générale
  • Jean Mony, trésorier

Voir la composition complète du conseil d’administration