Dans la nuancier d’actions de la lutte contre le cancer, on distingue « Mars bleu » pour évoquer le cancer colorectal ; « Octobre rose » pour le cancer du sein et « Septembre en or » pour le cancer de l’enfant. L’occasion de sensibiliser le grand public à cette cause et faire appel à sa générosité pour soutenir la recherche en cancérologie pédiatrique.

 

Parole à : Françoise Redini, directrice de recherche (Nantes)

Françoise Redini, directrice de recherche à l’Inserm (Nantes), par ailleurs vice-présidente de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique, explique, à travers une vidéo de quelques minutes :

  • La différence entre les cancers de l’adulte et de l’enfant ;
  • Le nombre de jeunes patients concernés ;
  • Pourquoi il est important de soutenir la recherche en cancérologie pédiatrique ;
  • Les avancées en la matière ;
  • Le taux de guérison.

2 500 nouveaux cas par an

Les cancers pédiatriques sont des maladies rares et hétérogènes regroupant plus de 60 types de cancers différents touchant essentiellement le système nerveux central, le sang et les tissus osseux et mous. Ils représentent 1 à 2% des cancers.

Chaque année, plus de 2 500 nouveaux cas de cancers sont recensés chez les enfants et adolescents.

Avec plus de 500 morts par an en France, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez les moins de 20 ans.

Un taux global de survie à 5 ans de 83% est obtenu chez les enfants atteints de cancer, au prix toutefois de nombreuses séquelles et effets secondaires des traitements.

Aussi, s’il est indispensable de guérir plus et mieux ces cancers en mettant en place de nouvelles approches thérapeutiques, l’amélioration des approches actuelles (chimiothérapie, radiothérapie, thérapies cellulaires…) demeure un objectif majeur.

Envisager l’après cancer est également essentiel pour mieux appréhender la qualité de vie des enfants guéris de cancer.

La Ligue, 1er financeur de la recherche sur les cancers pédiatriques

La Ligue contre le cancer est le premier – et toujours le seul – financeur de la recherche sur les cancers ayant un programme de financement spécifique et récurrent dédié à la recherche sur les cancers de l’enfant, adolescent et jeune adulte.

Ce programme existe depuis 2004 et il est soutenu par l’enseigne M.E Leclerc.

Grâce à ce partenariat, le budget de financement des projets est en hausse :

  • 2 508 K€ en 2017 (dont 947 K€ Leclerc) ;
  • 2 563 en 2018 ((dont 1 110 K€ Leclerc) ;
  • 3 317 K€ en 2019 (dont 1 372 K€ Leclerc).

Soit 8,4 millions d’euros investis par la Ligue contre le cancer dans la recherche sur les cancers pédiatriques ces trois dernières années.

Des projets de recherche spécifiques dans le Grand Ouest

Cette année, la ligue contre le cancer de Loire-Atlantique soutient les programmes de recherche sur les cancers pédiatriques à hauteur de 87 000 euros (équipes de recherche du Grand Ouest ; doctorants, programme spécifique…).