Dans le cadre du plan cancer 2014/2019, La Ligue a lancé une expérimentation (action 7.15) qui vise à mesurer le rôle des anciens malades auprès des nouveaux entrants dans la maladie.

Comment ces « pairs » peuvent-ils jouer un rôle dans l’information, l’écoute, l’accompagnement ?

Quelle place peuvent-ils avoir en complément des soignants ?

A quel(s) moment(s) doivent-ils intervenir ?

La Ligue contre le cancer, pilote cette expérimentation dans 3 régions.

La région Pays de Loire en fait partie, en Loire-Atlantique ce projet est piloté par Philippe Bergerot (Président du Comité 44) et Marie-Christine Larive (Secrétaire Générale)

Qu’est-ce qu’un patient ressource ?

Ce terme désigne une personne ayant ou ayant eu un cancer qui :
– a acquis un savoir différent ou complémentaire des professionnels de santé en ayant vécu la maladie
– souhaite donc apporter aux autres son expérience de la maladie
– est bénévole formé et accompagné tout au long de sa mission par La Ligue contre le cancer.

 

L’objectif :

Donner la possibilité aux « patients ressource » de jouer un rôle important auprès des malades et professionnels de santé.

Le recrutement :

Le patient ressource peut être identifié par la Ligue contre le cancer, les associations partenaires et les établissements de soins. Les personnes intéressées pour remplir cette mission bénévole entrent dans un dispositif de préparation pour devenir Patient ressource : par conséquent un entretien a lieu avec un psychologue, puis une formation leur est délivrée.

Quelles sont les missions d’un patient ressource ?

Nous distinguons deux types de parcours :

– Le patient ressource « Parcours » : il intervient auprès des personnes malades qui le souhaitent, en concertation avec les équipes soignantes. Ses missions sont : favoriser la relation, le dialogue, la compréhension entre le soignant et le soigné. Il peut aussi transmettre aux patients son expérience de personne malade et leur permettre de mieux vivre la maladie, leurs traitements.

– Le patient ressource « Témoin » : il intervient auprès des professionnels de santé en formation initiale. Il peut témoigner par rapport à son propre vécu et celui de ses proches afin que les professionnels de santé prennent mieux en compte les difficultés et les besoins des personnes malades dans leur future pratique. De plus, il peut les sensibiliser à utiliser un langage clair et simple avec les patients.

Quelles sont les formations afin de devenir patient ressource ?

Après avoir réalisé un entretien avec un psychologue de la Ligue contre le cancer, deux formations sont accessibles :

– patient ressource « Parcours » : 6 jours de formation (acquisition de compétences intra personnelles, relationnelles, connaissance de l’environnement institutionnel, de la mission patient ressource et de la missions soins)

– patient ressource « Témoin » : 2 jours de formation (savoir témoigner, intervenir en binôme, réguler l’émotionnel, savoir répondre aux questions vécues comme agressives, savoir faire le bilan de son intervention).

 

Renseignements et informations au 02 40 14 00 14