Novembre est le Mois Sans Tabac. Initié par Santé Publique France, il s’agit d’un défi collectif qui vise à inciter et accompagner tous les fumeurs volontaires dans leur démarche d’arrêt du tabac. L’objectif est d’inciter les fumeurs à arrêter pendant un mois. Un arrêt de 30 jours multiplie par 5 leurs chances d’arrêter de fumer définitivement. Le Groupe d’entraide à l’arrêt du tabac proposé par la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique s’inscrit pleinement dans cette démarche.

► ► ► Quiz  pour tester vos connaissances sur l’arrêt du tabac

 

Le tabac, première cause cancer

Aujourd’hui le tabac est « le » problème de santé publique. Chaque année, en France, il est responsable de 73 000 décès dont 45 000 par cancer. Le tabac est la première cause de cancers. Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer !

En se consumant, le tabac dégage de nombreuses substances toxiques, dont les goudrons, qui provoquent des cancers.

Le tabac est impliqué dans :

  • 80% des cancers du poumon
  • 70 % des cancers des voies aérodigestives supérieures (bouche, larynx, pharynx, œsophage)
  • 50 % des cancers de la vessie

Le tabac est également impliqué comme « co facteur » d’autres cancers : foie, pancréas, estomac, reins, col de l’utérus, sein, côlon rectum, ovaires, leucémies.

30% des français fument ; 60% veulent arrêter

Aujourd’hui le nombre de fumeurs en France s’élève à plus de 30% de la population. Néanmoins, parmi ces fumeurs, 60 % souhaitent arrêter de fumer (source ARS – janvier 2019).

Groupe d’entraide à l’arrêt du tabac

La Ligue contre le cancer anime un groupe d’entraide à l’arrêt du tabac. Une démarche complémentaire aux méthodes classiques d’aide à l’arrêt du tabac qui s’inscrit pleinement dans la ligne gouvernementale en matière de politique de santé et de lutte contre le tabac aujourd’hui portée par le Programme National de Réduction du tabagisme (PNRT).

Le groupe d’entraide est modéré par deux ex-fumeurs, bénévoles de la Ligue contre le cancer. Les participants peuvent échanger sur leur expérience commune et bénéficier d’un soutien mutuel pendant trois mois.

Des professionnels (médecin tabacologue de la Fondation du Souffle 44, sophrologue, diététicienne, socio-esthéticienne) interviennent lors de certaines séances.

Les séances se déroulent une fois par semaine, le mercredi, de 18h30 à 20h ; d’octobre à décembre (intégration tout au long du mois d’octobre), à la Ligue contre le cancer (9 rue Paul Pélisson), à Nantes. Pendant ce second confinement, les séances s’organisent en visio-conférence.

Gratuit, sur inscription : 02 40 14 00 14

En savoir plus sur le groupe d’entraide

Les bénéfices à l’arrêt ?

Les bénéfices de l’arrêt du tabac sont multiples, et ils apparaissent très rapidement. Il n’est donc jamais trop tard pour arrêter, quelle que soit la quantité de tabac qu’on ait fumée dans sa vie.

Comment arrêter ?
  • Se poser les bonnes questions
  • Choisir son moment pour arrêter de fumer 
  • Comprendre sa dépendance

Dépendance physique : le manque de nicotine provoque des envies fortes de fumer, rend anxieux, irritable, et/ou nerveux. Vous vous sentez déprimé et avez du mal à vous concentrer. Remarque : les substituts nicotiniques limitent ces effets.

Dépendance psychologique : quand on est fumeur, la cigarette est un moyen de se faire plaisir, de gérer son stress ou son anxiété, de surmonter ses émotions, de se stimuler, de se concentrer, etc. La cigarette procure du plaisir, permet de calmer son anxiété ou son stress, de surmonter ses émotions, aide à la concentration

Dépendance comportementale : elle est liée à votre environnement ou à vos habitudes. Vous associez le tabac à des lieux, des circonstances qui déclenchent l’envie de fumer (par exemple quand vous téléphonez ou à la fin d’un repas). Le geste de fumer est inclus dans cette forme de dépendance.

Ces trois dépendances doivent être prises en charge pour arrêter de fumer.

S’organiser
  • Il est important de réfléchir maintenant à ce que vous pourriez faire pour ne pas être tenté-e de fumer et éviter les situations à risque.
  • Il faudra aussi vous préparer pour apprendre à vivre dans votre environnement habituel sans avoir recours à la cigarette.
Autres moyens d’aide à l’arrêt 

Pour vous aider dans votre démarche d’arrêt, la Ligue contre le cancer met en place des groupes d’entraide à l’arrêt du tabac. D’autres moyens existent :

  • Traitements de substitution nicotinique (gommes, patchs, sprays,…)
  • Soutien psychologique
  • Les thérapies comportementales et cognitives (TCC)

Pour aller plus loin

  • le site www.tabac-info-service.fr 
  • la ligne téléphonique Tabac Info service : 3989
  • l’application gratuite de Tabac Info service