À Toulouse, le 28 juin 2019 – Lors de l’Assemblée générale de la Ligue contre le cancer qui s’est tenue ce jour à Toulouse, le professeur Axel Kahn a été élu Président du Conseil d’administration de la Ligue nationale contre le cancer, et succède au professeur Jacqueline Godet – Présidente depuis 2012 qui ne souhaitait pas poursuivre son mandat.

Professeur Axel Kahn

Tout d’abord Vice-Président du Conseil Scientifique de la Ligue contre le cancer de 1990 à 1997, le professeur Axel Kahn a ensuite créé et présidé de 2004 à 2008 le Groupe de réflexion éthique de la Ligue contre le cancer, puis de 2008 à aujourd’hui le Comité éthique et cancer.

Ses priorités en tant que nouveau président de la Ligue contre le cancer :

Le renforcement des plaidoyers et mobilisations de la société « du citoyen au décideur » pour une lutte contre le cancer plus efficace, humaine et de moins en moins à l’origine de précarités ou inégalités.

L’information, et la sensibilisation du grand public

Pour protéger au mieux les générations présentes et futures contre le cancer, pour une politique de prévention plus concrète, faite avec et pour les publics concernés en particulier les populations les plus vulnérables exposées aux facteurs de risque de cancers

Les actions de terrain pour les personnes malades et leurs proches

La Ligue est présente au plus près des Français grâce à ses 103 Comités départementaux, il est important de continuer et développer les actions de terrain, mais aussi de faire en sorte que tout le monde puisse être informé sur l’aide que peut apporter la Ligue

La promotion du droit des malades

Depuis sa création, la Ligue milite pour les droits des personnes malades, pour lutter contre les inégalités qui persistent voire s’accentuent lorsque l’on est victime d’un cancer

La recherche

La Ligue est le 1er financeur privé de la recherche, et doit continuer à soutenir une recherche pluridisciplinaire d’excellence

Axel Kahn exprime lors de sa prise de fonctions à la présidence de la Ligue nationale contre le cancer, l’importance des actions de proximité effectuées par les comités départementaux tels que le nôtre :

« Chaque Ligueur a un rôle à jouer et en vérité, chacune et chacun d’entre nous a un rôle à jouer contre le cancer. La Ligue doit en être un catalyseur, nous devons mettre toute notre énergie possible pour aider les personnes malades et leurs familles. Pour un homme des « territoires » comme je le suis, l’implantation de la Ligue au plus près des Français grâce au 103 Comités départementaux me semble être une chance à renforcer ».