Chaque 31 mai, c’est la Journée mondiale sans tabac. À cette occasion, la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique labellisera 4 nouveaux Espaces sans tabac à Vair sur Loire et une Plage sans tabac à Pornic. Cela portera au nombre de 41 les Espaces sans tabac labellisés dans le département.

Quatre Espaces sans tabac devant les écoles de Vair sur Loire

La commune de Vair-sur-Loire, située près d’Ancenis, va mettre en place 4 Espaces sans tabac aux abords de ses 4 écoles primaires à compter de fin mai :

  • École primaire Le Chêne vert
  • École primaire La Fontaine
  • École primaire Notre-Dame
  • École primaire Saint-Joseph

► Si vous souhaitez donner votre avis sur cette initiative à Vair sur Loire, un sondage en ligne est à votre disposition.

Une Plage sans tabac à Pornic

La commune de Pornic expérimente une Plage sans tabac cet été :

  • Plage de la Source (rue de la Source, face à la Thalassso)

► Si vous souhaitez donner votre avis sur cette initiative à Pornic, un sondage en ligne est à votre disposition.

Agir en faveur de la santé des jeunes

Objectif des Espaces sans tabac : agir en faveur de la santé des plus jeunes en « dénormalisant » la cigarette, c’est-à-dire en dissuadant les adultes de fumer devant les enfants ; ces derniers interprétant le geste de fumer comme normal, sans conséquence, alors que le tabac est néfaste pour la santé. Il est le facteur de risque numéro 1 de cancer.

Les Espaces sans tabac permettent également de :

  • Limiter l’exposition au tabagisme passif ;
  • Encourager à l’arrêt ;
  • Contribuer à la mise en place d’espaces publics sains ;
  • Préserver l’environnement des mégots de cigarette et des incendies.

Préserver l’environnement

La menace du tabac sur l’environnement est justement le thème de la campagne 2022 de la Journée mondiale sans tabac impulsée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’impact de l’industrie du tabac sur l’environnement est vaste et en hausse, ce qui accroît inutilement la pression sur les ressources déjà limitées de notre planète, ainsi que sur des écosystèmes fragiles.

Chaque année, le tabac tue plus de huit millions de personnes et détruit notre environnement :

  • 600 000 000 arbres abattus pour produire des cigarettes ;
  • 84 000 000 tonnes de CO2 libérées dans l’atmosphère contribuant à la hausse des températures dans le monde ;
  • 22 000 000 000 litres d’eau utilisés pour produire des cigarettes.

À leur niveau, les Espaces sans tabac permettent d’accentuer la chasse aux mégots de cigarette qui contiennent des perturbateurs endocriniens qui passent dans les nappes phréatiques. Un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Les mégots mettent jusqu’à 12 ans pour se dégrader (selon le Centre national contre le tabagisme – CNCT) tout en libérant des substances toxiques telles que l’arsenic ou le chrome.

Plus de 5 000 Espaces sans tabac en France

Le label Espace sans tabac a été créé par la Ligue contre le cancer en 2012. Aujourd’hui, on en recense 5 162 dans 66 départements (chiffres à fin 2021). Jusqu’alors, il y en avait 36 en Loire-Atlantique :

  • 21 Espaces sans tabac à Pornichet (9 zones sur les plages ; 12 devant les écoles, crèche, collège, skate-parc… de la Ville)
  • 2 Espaces sans tabac à Saint-Nazaire (la plage principale et les abords du collège Albert-Vinçon)
  • 1 Espace sans tabac à La Bernerie en Retz (plage du plan d’eau Maurice-Giros)
  • 5 Espaces sans tabac à Nantes (dans des parcs)
  • 1 Espace sans tabac au Pouliguen (plage du Nau)
  • 6 Espaces sans tabac à Batz sur Mer (plages du Port Saint-Michel, La Govelle, Valentin ; devant les 2 écoles ; parc du Petit bois)