Nous manquons parfois d’idées pour réduire le gaspillage alimentaire et limiter nos déchets. Charline, de l’équipe Prévention de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique, vous donne ses recettes.

D’après l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), en France, le gaspillage alimentaire représente 20 kg à 30 kg de nourriture par an et par habitant, dont 7 kg de produits toujours dans leur emballage ; de quoi avoir le tournis.

Les produits arrivés à péremption avant d’être consommés, les restes qui s’accumulent dans le réfrigérateur ou bien encore certaines parties des légumes laissées sur le carreau (vert du poireau, fanes de carottes, tronc du brocoli) mais pourtant consommables… les raisons du gaspillage sont nombreuses.

Vous souhaitez réduire vos déchets ? La cuisine « anti-gaspi » offre de nouveaux horizons et regorge d’idées pour éviter les pertes inutiles, protéger l’environnement et soulager votre  porte-monnaie.

Après quelques ajustements, de nouveaux réflexes et un brin de créativité, ce nouvel art culinaire n’aura plus de secret pour vous. La célèbre citation selon laquelle « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » aura même pris tout son sens !

Pesto aux fanes de radis

Ingrédients (pour 4 pers)

  • 1 botte de fanes de radis
  • 3 à 4 cuillères à soupe d’huile d’olive (selon la consistance souhaitée)
  • 30 g de parmesan râpé
  • 30 g de pignons de pin
  • 1 gousse d’ail
  • Jus d’1/2 citron
  • Sel, poivre

Préparation (10 min)

  • Lavez les fanes de radis.
  • Mettez tous les ingrédients dans un mixeur et mixez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Si besoin, rajoutez de l’huile d’olive pour obtenir la consistance souhaitée.
  • Assaisonnez selon vos goûts et servez avec des toasts, des bâtonnets de légumes ou dans une salade pour donner du goût.

Mousse au chocolat au jus de pois chiche

Ingrédients (pour 4 pers)

  • Jus d’une boîte de pois chiche de 800 g
  • 200 g de chocolat noir
  • 5 cuillères à soupe de sucre glace
  • Zestes d’orange, noisettes concassées, noix de coco râpée, etc

Préparation (10 min)

  • Faites fondre le chocolat au bain-marie en remuant puis laissez tiédir un peu.
  • Récupérez le jus des pois chiches et montez-le en neige en ajoutant progressivement le sucre glace.
  • Mélangez délicatement, en plusieurs fois, le chocolat aux « blancs en neige ».
  • Si vous le souhaitez, ajoutez des zestes d’orange, des noisettes concassées, de la noix coco râpée, etc.
  • Placez la mousse au frais pendant 3h à 4h.

En cuisine : osez ne plus rien jeter !

Certaines parties des aliments finissent à la poubelle car nous les pensons non comestibles ou bien par manque d’idées pour les cuisiner ; c’est bien souvent le cas des fruits et légumes.

Voici quelques astuces pour limiter les pertes :

  • Les fanes des légumes (carottes, radis, navet, panais, fenouil, etc), riches en vitamines antioxydantes (vitamine C, bêta-carotène) et en calcium, sont délicieuses en velouté, en pesto ou bien encore dans un cake, un gratin ou une quiche.
    Après avoir soigneusement lavé vos légumes, gardez les épluchures et réalisez un bouillon parfumé en les faisant revenir dans une poêle avec un peu d’eau et des épices. Les épluchures de vos fruits et légumes peuvent également se transformer en chips gourmandes après être passées au four.
  • Les graines de courges : riches en protéines, en graisses de bonne qualité, en fibres et en antioxydants, il serait dommage de s’en priver.
    Faites-les griller au four ou dans une poêle, puis, une fois refroidies, décortiquez-les et récupérez l’amande.
    Vous pourrez ensuite les ajouter à votre muesli et à vos plats pour donner du croquant.
  • Une autre astuce « anti-gaspi » consiste à conserver le jus des conserves de pois chiches qui remplacera à merveille les blancs en neige dans vos préparations (ex : mousse au chocolat).

►►► Cuisiner les restes du frigo est également un moyen de limiter le gaspillage.
Pour apprendre à revisiter vos restes et ne plus les laisser se perdre,consultez l’article réalisé à ce sujet par la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique.

Astuces pour limiter ses déchets alimentaires au quotidien

Dès l’étape des courses, il est possible de réduire le gaspillage alimentaire en adoptant de bons réflexes :

  • En amont, prenez le temps de faire une liste de courses en faisant un point sur ce qu’il reste dans le réfrigérateur et dans les placards.
  • Vous pouvez également établir vos menus pour la semaine afin de rédiger votre liste en conséquence.
    Cela vous permettra d’acheter uniquement ce dont vous avez besoin, dans les bonnes quantités, tout en gagnant du temps le moment venu.
  • Pensez au vrac et aux achats à la coupe, afin d’acheter les aliments dans les bonnes quantités et d’éviter ainsi de multiplier les restes et d’alourdir les poubelles avec les emballages.

Des rangements intelligents

Les deux premières causes du gaspillage alimentaire sont le dépassement des dates de péremption et le mauvais stockage des aliments.

Ainsi, pour moins gaspiller, il suffit de bien ranger.

Dans le frigo :
  • Placez les aliments, sans les emballages, dans la bonne zone de froid pour qu’ils se conservent le plus longtemps possible.
  • Vous pouvez noter sur une feuille les dates de péremption de chaque aliment, de manière à la consulter lorsque vous préparez vos menus.
  • Appliquez la règle du « premier entré, premier consommé ».
  • Notez la date d’ouverture sur les produits.

(Source : Ministère de l’agriculture et de l’alimentation)

Dans les placards
  • Misez sur un rayonnage réfléchi et organisé.
Lire et comprendre les dates de péremption
  • Date de durabilité minimale (« À consommer de préférence avant le ») :

Il s’agit de la date à partir de laquelle les qualités organoleptiques de l’aliment (odeur, goût, texture, couleur…) commencent à s’altérer.

Toutefois, le produit peut être consommé au-delà de cette date sans danger pour la santé.

Cela concerne par exemple les produits d’épicerie (céréales, légumes secs, épices, farine, sucre…) et les conserves.

  • Date limite de consommation (« À consommer jusqu’au ») :

Cette mention signifie que l’aliment ne peut plus être consommé à partir de cette date.

Cela concerne les produits périssables, tels que : le lait, la viande, le poisson, les produits laitiers, les plats préparés réfrigérés, etc.

Une application pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Grâce à l’application « Too good to go », les commerçants s’engagent également dans la réduction du gaspillage alimentaire.

Cette application leur permet de mettre en ligne des « paniers », à prix réduits, composés de produits frais ne pouvant plus être vendus.

Vous n’avez qu’à réserver en ligne le panier de votre choix et à aller le chercher.

►►► Pour en savoir plus

– Une vidéo sur la limitation du gaspillage alimentaire réalisée par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

– Un document de l’Ademe, intitulé « Ma recette anti-gaspi : une méthode simple et efficace pour se nourrir sans gaspiller », permet d’évaluer individuellement son gaspillage et propose des astuces pour le réduire.