La période de «  déconfinement  » qui s’amorce s’accompagne d’une généralisation du port du masque dans l’espace public. Pour faire face à la pénurie de cet accessoire permettant de réduire la transmission du virus, des bénévoles de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique se sont lancées dans la fabrication de masques en tissu réutilisables.

 

Elles sont ainsi trois à la tâche, devant leur machine à coudre, depuis des jours, et ont déjà réalisé 120 masques aux normes «  Afnor  ». «  Certains modèles en triple épaisseur et d’autres offrant la possibilité d’insérer un filtre et/ou un pince-nez amovible  » précise l’une d’entre elles, Marie-Claude. 

 

Dans un premier temps, ces masques sont destinés aux salariés et aux bénévoles qui reprennent du service au siège du comité de Loire-Atlantique, à Nantes, à partir du 11 mai.

Dans un second temps, ils seront offerts aux visiteurs de la Ligue qui viendront pour prendre des renseignements, honorer un rendez-vous, bénéficier de soins… Mais rappelons que pour le moment, l’accueil du public n’est pas possible, il faut encore un peu patienter (voir le Mot du président, Philippe Bergerot).

Si vous souhaitez prêter main-forte à ces couturières et fabriquer des masques, vous êtes les bienvenus.

Vous pouvez aussi faire don de tissu et d’élastique et ainsi soutenir cet élan solidaire (contact  : mcmum44@gmail.com).

Mais au fait, savez-vous comment bien utiliser un masque pour vous protéger  ?

Le CHU de Nantes a réalisé une vidéo ludique et pédagogique expliquant comment mettre et enlever un masque et pourquoi il ne faut surtout pas le toucher. Nous vous invitons à la découvrir.

Enfin, rappelons que le masque doit être associé à l’application des mesures barrières pour lutter efficacement contre l’épidémie de coronavirus Covid-19 :

  • Se laver les mains régulièrement  ;
  • Tousser/éternuer dans le creux de son coude  ;
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique  ;
  • Éviter de se serrer la main et les embrassades…