400 000 nouveaux cas de cancers estimés en 2017.

Le nombre de cancers ne cesse d’augmenter en France, mais dans le même temps, le prix des traitements augmente tout autant, et plus vite encore.

En 20 ans, le prix d’une année de vie gagnée a été multiplié par 11. Il n’est plus rare de voir les nouveaux médicaments anticancéreux coûter entre 60 000 et 90 000 euros par an, jusqu’à 150 000 euros lorsque plusieurs de ces médicaments sont nécessaires contre certains types cancers.

En 2018, une nouvelle étape risque d’être franchie puisqu’une nouvelle génération de traitements va arriver en Europe, avec des prix qui pourraient aller jusqu’à 400 000 euros par personne.

Les nouveaux médicaments anticancéreux sont efficaces, ils sauvent des vies, ils en prolongent, mais ils ne sont efficaces que lorsqu’ils sont accessibles ?

Aux prix actuels, et si ces prix ne cessent d’augmenter, pour toujours plus de personnes, combien de temps le système de santé solidaire français pourra assurer, pour toute et tous, l’accès aux meilleurs soins ?

Quand devrons-nous faire des choix, sur les soins qui peuvent être remboursés ou pas ? Entre les personnes malades qui pourront accéder à certains traitements ou pas ?

Ces choix, la Ligue contre le cancer les refuse. C’est parce qu’elle défend l’accès aux meilleurs soins, de manière inconditionnelle, pour toutes et tous, que la Ligue contre le cancer est mobilisée depuis 2015 contre les prix croissants, et exorbitants, des médicaments contre le cancer. Cette année pour la troisième année consécutive, la Ligue reste mobilisée pour alerter le public et les autorités sur ces prix, pour proposer des solutions afin de préserver notre système de santé et sa pérennité !

Venez assister à notre conférence publique

Animée par Théau BRIGAND et Emmanuel JAMMES, chargés de la mission Société et Politique de Santé à la Ligue contre le cancer, sur le prix des traitements contre le cancer de 14h30 à 15h30 à l’auditorium du Conseil départemental de Loire-Atlantique –  3 quai Ceineray – Nantes

 


« L’augmentation continuelle des prix, notamment pour les traitements innovants contre le cancer, est une menace concrète sur l’accès aux meilleurs traitements pour toutes et tous. C’est pourquoi la Ligue contre le cancer se mobilise et demande une baisse des prix des traitements et une réforme profonde du système de fixation des prix en France et en Europe. »


Mot d’accueil avant la conférence de M. Marc Grégoire président de l’association et de  Mme Annaig Cotonnec, conseillère départementale de Loire-Atlantique, vice-présidente au vieillissement et aux personnes âgées, membre de la commission permanente et de la commission action sociale.

Cette conférence sera suivie par l’assemblée générale de la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique

 

Tramway : Ligne 2 arrêt 50 otages / Busway : Ligne 4 arrêt Foch-Cathédrale