Les députés refusent d’inscrire l’interdiction du glyphosate dans la loi

Les députés réunis en première lecture, lundi 28 mai 2018, autour du projet de Loi sur l’Agriculture et l’Alimentation ont suivi le Gouvernement en rejetant les amendements visant à inscrire dans cette loi la sortie du glyphosate. Une nouvelle fois, les intérêts financiers ont primé sur la santé de nos populations. Emmanuel Macron s’était engagé en novembre dernier à interdire le glyphosate en France « au plus tard dans trois ans ».

34 organisations de la société civile, dont la Ligue contre le cancer, ont lancé, la semaine dernière, une pétition pour que l’engagement du Président soit tenu.

Les associations demandent :

  • Aux sénateurs, de protéger la santé de citoyens et l’environnement, en déposant de nouveaux amendements pour interdire définitivement le glyphosate en France au plus tard dans trois ans ;
  • Au Ministère de l’Agriculture et au Gouvernement, d’être cohérent avec l’engagement d’Emmanuel Macron et de soutenir ou a minima de ne pas s’opposer à un amendement en ce sens ;
  • Au Président de la République, de rappeler avec fermeté son engagement de sortie du glyphosate et demander au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour l’interdire au plus tard dans trois ans.

Plus de 200 000 citoyens ont déjà signé la pétition. Pourquoi pas vous ?

SIGNER LA PÉTITION