Avoir un cancer après 75 ans : le refus d’une fatalité

Le 6ème rapport de l’Observatoire sociétal des cancers, publié par Ligue contre le cancer, met en lumière la vie des seniors de 75 ans et plus confrontés à un cancer.

Chaque année, sur 385 000 nouveaux cancers diagnostiqués, plus de 120 000 le sont chez les personnes âgées de 75 ans et plus (63 500 chez les hommes et 58 300 chez les femmes). Un million de Français âgés de 75 ans et plus ont ou ont eu un cancer au cours de leur vie, et près de 700 000 d’entre eux sont actuellement en traitement ou suivis pour cette affection.

 

Une volonté de continuer à vivre « comme avant »

 

Cette étude met en lumière des aspects positifs : 81% des personnes âgées de 75 ans et plus profitent de chaque instant de la vie ; 75% estiment avoir pleinement leur place dans la société. Elle révèle également que les Français ont une vision bienveillante et humaniste des personnes âgées atteintes d’un cancer.

Le rapport pointe cependant de vraies difficultés comme le manque d’essais thérapeutiques dédiés à cette population, un retard au diagnostic qui hypothèque les chances de guérison et le grand désarroi des personnes malades les plus isolées géographiquement ou socialement.


Avec l’appui d’Ipsos, cette 6ème édition de l’Observatoire sociétal des cancers dresse un panorama complet de ce que vivre avec un cancer signifie lorsque l’on est âgé.

Pour télécharger le 6e rapport de l’Observatoire sociétal des cancers