Le cancer du sein est, chez la femme, le cancer le plus fréquent.
On estime qu’une femme sur huit sera concernée par le cancer du sein au cours de sa vie.
En 2015, 54 000 nouveaux cas de cancer du sein ont été détectés en France pour 12 000 décès.
En Loire-Atlantique, nous avons recensés 1 089 nouveaux cas et 218 décès annuels.
Détecté à temps, le taux de guérison du cancer du sein est de 90%. Face à ce constat, les pouvoirs publics ont mis en place un dépistage organisé. En Loire-Atlantique, le taux de participation au dépistage dépasse les 66%, contre 51,8 % au niveau national.

Poursuivons dans ce sens, parlez-en autour de vous !

DE 50 A 74 ANS,
UNE MAMMOGRAPHIE TOUS LES DEUX ANS !

Cet examen est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.
A partir de vous 50 ans, un courrier est envoyé à toutes les femmes, par Cap Santé Plus 44, la structure en charge du dépistage organisé de notre département, pour rappeler que l’échéance est arrivée. Il suffit de prendre rendez-vous auprès d’un cabinet de radiologie figurant dans la liste jointe au courrier.
La consultation et l’examen seront gratuits et sans avance de frais.
Si vous n’avez pas reçu cette lettre, renseignez-vous auprès de Cap Santé Plus 44 au 02 51 79 80 20.

Tout savoir sur la mammographie

La mammographie est une radio qui nécessite de faire pression sur vos seins durant très peu de temps. Cet examen ne nécessite pas de préparation particulière. Par exemple, il n’est pas utile d’être à jeun ou d’avoir changé quoi que ce soit dans ses habitudes avant le rendez-vous.

Mammographie

Dans le cadre du dépistage organisé, Cap Santé Plus 44 organise une seconde lecture de votre mammographie par un radiologue. Il s’agit d’un gage de fiabilité. Dans un délai d’environ deux semaines, vous recevrez les résultats de cette seconde lecture.
Dans la majorité des cas (93%), aucune anomalie n’est détectée.

LE CANCER DU SEIN : SOUVENT ASYMPTOMATIQUE

Le cancer du sein peut passer inaperçu, sans provoquer ni fatigue, ni mal-être, ni grosseur palpable. La mammographie permet le dépistage avant que les premiers symptômes apparaissent. C’est donc un examen incontournable.
Prises en charge à temps, les femmes reçoivent des traitements moins lourds et plus efficaces.
Il est important de faire une mammographie tous les deux ans. Dans l’intervalle, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant si vous remarquez des changements inhabituels au niveau de vos seins.

Quels sont les inconvénients de cet examen ?

Cet examen médical peut générer de l’attente et de l’inquiétude lorsque des examens complémentaires sont nécessaires. Dans la plupart des cas, il s’avère que les anomalies découvertes sont bénignes (sans gravité) et qu’il ne s’agit pas de cancer. On parle alors de faux positif. Cependant, l’attente des résultats peut être parfois mal vécue.
Aussi, dans l’état actuel des connaissances scientifiques et médicales, le diagnostic ne permet pas de différencier les cancers qui vont évoluer (ils sont majoritaires) et ceux qui évolueront peu ou pas et resteront sans conséquence pour la santé de la personne.
Pour ces cancers qui n’évolueront pas, on parle de « surdiagnostic » : en effet, ces femmes recevront un traitement médical qui s’accompagne bien souvent d’une angoisse inutile pour la femme et ses proches.
Lien pour aller plus loin :

Le site de Cap Santé Plus 44
Notre brochure « le cancer du sein »