Être informé sur ses droits, c’est essentiel

Lorsqu’une maladie grave survient, certaines démarches administratives sont à mettre en place au plus tôt, mais il n’est pas toujours facile de les connaître, d’autant que les besoins varient selon les situations.

La première démarche à faire est de rencontrer un travailleur social le plus rapidement possible. Il vous aidera à faire le point sur votre situation et à mettre en place certains droits si besoin. Vous en trouverez dans l’établissement de soins qui vous suit, dans le Centre Médico Social le plus proche de chez vous ou à la CARSAT pour les personnes relevant du régime général de sécurité sociale.

Vous rencontrez des difficultés financières

Cropped image of senior man and woman calculating expenses at home

Le travailleur social que vous aurez rencontré peut également vous aider à constituer des dossiers de demandes d’aides financières en fonction de votre situations et de vos besoins.

Le Comité de Loire Atlantique de la Ligue contre le cancer accorde également des aides financières ponctuelles sous certaines conditions. N’hésitez pas à lui en parler.

Téléchargez la fiche : Aide financière

Vous avez besoin d’aide à la maison

Certains traitements ou opérations entraînent de la fatigue ou un convalescence nécessaire à un bon rétablissement. La question se pose donc parfois de faire appel à une aide à domicile pour être soutenu dans les tâches quotidiennes : ménage, repassage, courses, préparation des repas, garde d’enfants…

Ces services sont payants mais selon votre situation personnelle, vous pourrez peut-être bénéficier d’une aide financière. Renseignez vous auprès du service social de l’établissement ou vous êtes soigné ou des services sociaux de votre commune. N’hésitez pas à contacter aussi votre mutuelle, certains contrats prévoient cette possibilité de soutien à domicile

Vous recherchez une prothèse capillaire

Cancer survivor is concerning about her future

Certains traitements entraîne une chute des cheveux plus ou moins importante, qui survient en général entre 10 et 20 jours suivant la 1ère cure de chimiothérapie.

Le choix de porter ou non une prothèse capillaire vous appartient. Vous pouvez également décider de porter uniquement des foulard ou des bandeaux, cela reste très personnel.

Si vous optez pour l’acquisition d’une prothèse, plusieurs points seront à prendre en compte lors du choix de votre matériel :

Le remboursement par la Sécurité Sociale pour ce type d’achat est de 125€, quelque soit le prix du modèle choisi. Certaines mutuelles proposent également un remboursement. Renseignez-vous avant votre achat auprès de votre organisme afin de savoir sur quel budget vous pouvez vous baser.

Privilégiez la rencontre avec un prothésiste capillaire plutôt que votre coiffeur habituel (sauf s’il possède également cette spécialisation). Il connaît les spécificités de ce type de matériel, aura un plus large choix à vous proposer d’emblée et saura vous conseiller au mieux, dans des locaux adaptés à ces RV (cabines privatives).

N’hésitez pas à prendre RV auprès de plusieurs professionnels prothésistes capillaires (au moins 2) pour pouvoir comparer les produits proposés.

Indiquez clairement dès le début de votre RV le budget dont vous disposez, cela évitera que les produits proposés ne soient pas adaptés à vos capacités financières.

Téléchargez la liste des prothésistes : Prothésistes agréés INCa

Vous rencontrez des problèmes juridiques ou d’assurabilité

La maladie peut avoir des conséquences inattendues et entrainer des problèmes d’accès aux droits ou aux assurances, notamment pour les assurances de prêts immobiliers. Vous rencontrez ce type de difficultés et ne savez pas toujours quels sont vos recours possibles…

N’hésitez pas à contacter notre numéro vert gratuit : 0 800 940 939 pour être mis en lien avec des professionnels spécialisés dans ces questions afin d’être orienté au mieux dans vos démarches.

 N° vert de la Ligue Nationale contre le cancer

Vous envisagez de reprendre le travail

Quelque soit votre situation face à l’emploi, les traitements que vous avez subi ou la durée de votre arrêt de travail, beaucoup de questions peuvent se poser pendant et après la maladie. Le mieux est de bien anticiper sa reprise afin de ne pas avoir trop de mauvaises surprises au moment d’y retourner.

Notre coordinatrice sociale peut vous recevoir sur rendez-vous pour vous aider à répondre à certaines de vos questions et évaluer avec vous si un accompagnement plus approfondi est nécessaire dans votre situation. Cette proposition est accessible aux personnes touchées par un cancer et domiciliées en Loire Atlantique.

En savoir plus : Remobilisation au travail

Vous avez besoin de vous sentir soutenu dans votre maladie

Close up of a young couple holding hands --- Image by © Moment/cultura/Corbis

 

La maladie est une épreuve pour vous comme pour vos proches. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès de professionnels afin de vous sentir soutenu dans votre parcours de malade ou de proche de malade.

En savoir plus sur le soutien psychologique proposé par la Ligue